La sagesse au bout des doigts

À le voir dans son jardin de bonsaïs, à chouchouter ses miniatures, taillant racines et pousses avec dextérité, on croirait déceler chez Robert Smith, Québécois pure laine, un brin de traits asiatiques. C’est avec amour qu’il enseigne l’art du bonsaï, nous faisant découvrir la beauté particulière de ces petits arbres en pot qu’il cultive en serres ou sur les 18 acres de terrain dominant le lac Marchand où il fait bon flâner sur les Sentiers du Soleil Levant

Bonsaï gros bec