Loin de « l’artificiel »

Pourvoirie Kan-À-Mouche

Avec un nom pareil, on pourrait se croire au paradis de la pêche. La Pourvoirie Kan-à-Mouche, c’est beaucoup plus encore. Ayant acquis cette pourvoirie d’un comte italien il y a plus de 20 ans, la fille de ce dernier et le biologiste Gilles Desjardins ont fait de la plus ancienne auberge de la région un lieu culte pour l’interprétation de la faune et de la flore, 365 jours par an. Les chalets de bois rond accueillent le voyageur désireux de faire une halte en pleine nature aux abords du lac Carmel, ce lac d’eau de source où abondent truites, castors, aigles pêcheurs et huards. La cuisine, classique de tradition française influencée par le terroir régional, est apprêtée par le chef François Lesoin, diplômé de l’école d’enseignement hôtelier de Strasbourg.


Saint-Michel-des-Saints – Pourvoirie Kan-À-Mouche